Tous les modèles

Les guitares manouches

Tout en essayant de m’éloigner le moins possible de l’original , j’ai choisi des options qui me semblent à l’usage correspondre à ce que je recherche dans une guitare manouche.

Pour la caisse , je réalise deux types de construction : massif ou multiplis. Pour le multiplis : acajou, peuplier et bois de décoration, pour le massif , c’est comme on veut, mais en massif.

Le manche : en noyer français ou en érable, plus fin et moins épais que sur l’original. J’aime rajouter des filets de touche, ça rend vraiment le manche plus agréable.

La touche : toujours en ébène ( Gabon ou Macassar), radius de 16

Table :  Epicèa Engelmann (pour un fond en massif), au choix  (pour le multiplis) . Je réalise, comme à l’original, une pliure juste après le chevalet. Cette technique souvent abandonnée renforce la table et évite son enfoncement avec le temps.

Type Selmer

C’est le plan de François Charle.

Je ne fais pas de 12 cases hors manche sur ce type de guitare, d’ailleurs, je crois que Selmer lui même en a produit très peu. Globalement, je suis fidèle au plan.

Type Maccaferri

Un plan de François Charle également.

Pour les 12 cases hors manche , la fabrication est fidèle au plan , pour les 14 cases , j’ai ré-adapté le plan, principalement au niveau de la table.

Le résonateur en acajou figure sur le plan.

Les Archtop

A l’inverse des autres guitares acoustiques ( classique, folk , « Selmer » ), la table d’harmonie n’est pas mise en forme en collant des barrages voûtés mais est sculptée dans une épaisse pièce de bois d’environ 3 cm,  elle-même étant le résultat d’un assemblage de deux demi- tables comme toujours sur les guitares acoustiques. L’épaisseur de la table n’a donc rien à voir avec l’épaisseur d’une table d’harmonie classique mais est nécessaire pour supporter l’énorme pression des cordes. Le temps de fabrication d’une archtop n’a rien a voir avec une guitare « normale » ce qui explique son prix

Autres modèles

A la demande je peux réaliser toutes sortes de guitares.